La participation au registre clinico-biologique UroCCR peut être proposée dans le cadre de la prise en charge du cancer du rein. Ce projet national est soutenu par l’Institut National du Cancer (INCa) afin de faire avancer la recherche en oncologie rénale.

Lorsque le cancer du rein est diagnostiqué, plusieurs modalités de prise en charge peuvent être proposées au patient, les différentes options thérapeutiques varient en fonction du stade de la maladie et des antécédents du patient.

QUEL OBJECTIF ?

L’objectif principal de ce registre multicentrique, national est de disposer d’un outil indispensable pour développer des axes de recherche scientifique afin de faire progresser les traitements sur le cancer du rein, et de fait d’améliorer la prise en charge globale des patients atteints de cette pathologie.

COMMENT CA SE PASSE ?

Lors de la consultation avec votre urologue, un certain nombre de critères d’inclusions seront observés, si ces critères s’appliquent, il vous sera proposé d’intégrer le registre national. Vous êtes libre de refuser de participer à ce projet, sans avoir à vous justifier et sans conséquence sur la qualité de votre prise en charge et de votre suivi. Si vous décidez d’entrer dans ce programme de recherche clinique non interventionnel, vous signerez un consentement. Il est important que vous sachiez que ce consentement vous appartient, vous pouvez décider en tout temps de l’étude de le retirer.

Cette étude étant observationnelle, vos soins médicaux ne seront pas modifiés. Votre suivi débutera à partir de la signature de votre consentement, et les données cliniques issues de vos consultations seront recueillies de manière prospective et rendues anonymes. Elles permettront d’enrichir la base de données nationale pour le développement de projets de recherche annexes sur le cancer du rein.

QUELLES DIFFERENCES DANS LE SUIVI ?

S’agissant d’un registre de données, il ne vous sera demandé aucun examens, prélèvements, interventions, consultations supplémentaires, qui ne seraient justifiés par la prise en charge normale de votre pathologie.

BENEFICES

Les bénéfices sont essentiellement collectifs puisque d’un point de vue individuel, vous bénéficierez du même traitement thérapeutique que vous participiez ou non à l’étude. En revanche, votre participation dans cette étude multicentrique associée à celle de milliers de patients en France permettra d’enrichir les connaissances en matière de prise en charge du cancer rénal.

RISQUES

Aucun risque n’est attendu lors de la constitution d’un registre clinico-biologique.

QUELQUES CHIFFRES

  • 25 Centres en France
  • 6300 Patients à inclure
  • Inclusion jusqu’en 2020

VERS QUI SE TOURNER ?

Prendre RDV
X