Longtemps acceptée comme une forme d’évolution inéluctable de la prostate, les praticiens se sont tous engagés à traiter cette maladie qui touche le plus grand nombre avec des projets thérapeutiques standardisés dont les objectifs, pour la plupart, sont d’atteindre le soulagement des symptômes du bas appareil urinaire. Retour sur les résultats de l’étude réalisée par Romain Haider, interne au CHU de Nice, communiqués lors du 111ème congrès de l’AFU.

Prendre RDV
X