La promontofixation, acte chirurgical qui consiste à suspendre les organes pelviens de la femme, est-elle possible dans un mode de prise en charge ambulatoire ? C’est là tout l’enjeu de l’étude pilote menée par le Dr Brannwel Tibi, chirurgien urologue au CHU de Nice et présenté au CFU l’an passé. Cette étude préliminaire conduira à l’ouverture prochaine de l’étude clinique AMBULAPSE, ouverte à davantage de patientes, et ce sur plusieurs centres en France.

Prendre RDV
X