L’étude PRISME est une étude sur la qualité de vie des patients de 60 ans et plus, atteint d’un cancer de la prostate qui doivent bénéficier d’un traitement de type hormonothérapie. Les traitements médicamenteux agissants sur les hormones sont utilisés bien souvent par les spécialistes pour freiner voire stopper l’évolution du cancer lorsque celui-ci se trouve à un stade avancé.

QUEL OBJECTIF ?

L’objectif principal de cette étude observationnelle, multicentrique, est de comparer l’évolution de la qualité relative à l’état de santé sur un suivi de 6 mois, dans différents groupes d’âge de patients atteints d’un cancer de la prostate, pour lesquels l’urologue spécialiste a prescrit une hormonothérapie.

COMMENT CA SE PASSE ?

Lors de la consultation avec votre urologue, un certain nombre de critères d’inclusions seront observés, si ces critères s’appliquent, la participation à l’étude vous sera proposée. Vous êtes libre de refuser de participer à l’étude, sans avoir à vous justifier et sans conséquence sur la qualité de votre prise en charge et de votre suivi. Si vous décidez d’entrer dans ce programme de recherche clinique, vous signerez un consentement. Il est important que vous sachiez que ce consentement vous appartient, vous pouvez décider en tout temps de l’étude de le retirer.

Cette étude étant observationnelle, vos soins médicaux ne seront pas modifiés. Votre suivi débutera à partir de la prescription et de l’instauration du traitement par hormonothérapie et durera environ 6 mois. A ce traitement pourra être associé de la radiothérapie si le spécialiste le préconise. Les données de votre suivi seront recueillies de manière prospective et rendues anonymes. Elles permettront de générer des résultats scientifiques qui vous seront communiqués directement par courrier si vous en exprimez le souhait.

QUELLES DIFFERENCES DANS LE SUIVI ?

Et bien dans le suivi, aucune différence, les rendez-vous de consultations que vous aurez seront décidés normalement par votre médecin urologue et se dérouleront comme à leur habitude. Toutefois il est à noter qu’au cours de la visite à 6 mois, un questionnaire sur votre qualité de vie sera à compléter et ajouté à vos données cliniques, ce qui permettra d’apprécier votre état de santé général.

BENEFICES

Les bénéfices sont essentiellement collectifs puisque d’un point de vue individuel, vous bénéficierez du même traitement thérapeutique que vous participiez ou non à l’étude. En revanche, votre participation dans cette étude multicentrique associée à celle de centaines de patients en France permettra d’enrichir les connaissances en matière de prise en charge du cancer de la prostate, et notamment de fournir davantage d’informations sur le traitement hormonal des cancers de la prostate avancés.

RISQUES

Les risques sont les mêmes hors étude clinique, il s’agit des risques et contraintes associés au traitement hormonal et à l’évolution de votre pathologie, que le médecin vous expliquera lors de votre consultation urologique.

QUELQUES CHIFFRES

  • 183 Centres ouverts en France
  • 1000 Patients à inclure
  • Fin des inclusions le 30 décembre 2018

VERS QUI SE TOURNER ?

Prendre RDV
X